Home > Hip-Hop > RAPSODY Part 2

Son album, Laila’s Wisdom, je l’ai baptisé mon « booster de confiance en soi ». Ce genre d’album qui nous fait bomber le torse, rapper devant notre glace avec assurance, relever la tête et nous donne de la puissance. C’est important car la musique, au-delà de nous faire danser, peut aussi nous donner une image valorisante de nous-même. Rapsody y contribue largement. C’était important de lui en parler car nous sommes dans une ère ou plus que jamais nous avons besoin de nous sentir bien. Ces mêmes sentiments Rapsody les a eus plus jeune avec 3 albums.

« Ceux qui m’ont le plus frappé sont deux albums avec Lauryn Hill : The Score et  The Miseducation of Lauryn Hill. J’ai écouté ces albums jusqu’au bout (rires) jusqu’à temps que le CD saute et que j’aille en acheter un autre et ça plusieurs fois (rires). Je ne sais même pas comment poser des mots sur ce que j’ai ressenti. Quand tu voyais Lauryn, tu voyais à quel point elle avait confiance en elle et en ce dont elle parlait. Tu voyais son honnêteté aussi. Avec The Score, c’était puissant, introspectif et tu pouvaisdanser dessus. Ce que j’ai aimé avec son album solo, c’est qu’elle s’est autorisée à être vulnérable. Ça m’a fait réaliser que nous sommes tous humains, on traverse tous ces émotions. Quand elle parlait de Zion, l’idée que quelqu’un puisse te dire d’avorter ton enfant, les difficultés d’être une artiste à succès. Le dernier morceau de l’album « The Miseducation of Lauryn Hill », j’ai dû l’écouter des milliers de fois, beaucoup de gens pensent que c’est une chanson d’amour et je me suis toujours dit qu’elle parlait à Dieu. Ce sont ces choses-là qui m’ont fait réaliser avec confiance que 1. Je ne suis pas parfaite et …

Ah et bien sûr Mama’s Gun d’Erykah Badu, j’en parle à chaque fois (rires) mais il m’a fait le même effet que The Miseducation, version Soul avec des sons comme :

A.D. 2000

Green Eyes

 Time’s a wastin’  et deuxièmement : j’ai réalisé que peu importe ton rêve et ta passion, ne perd pas ton temps, vas-y lance toi, tant que tu peux. Lorsqu’il m’arrive d’avoir des blocages sur mon écriture, j’écoute ce titre comme un rappel pour me dire : Ne pense pas trop aux choses, ne perd pas de temps, ne te soucis pas des choses qui n’ont pas d’importance … Oui, ce sont mes 3 albums les plus importants ».

Rapsody, c’est comme une grande soeur. Pleine de sagesse et d’humour qui a vu les choses avant nous et nous offre du recul et de la réflexion. Elle arrive à nous comprendre et nous fait porter un autre regard sur nous en offrant une vision de ce qu’est la femme noire aujourd’hui. Sa grand-mère avait toujours cette citation « Give me my flowers while i can still smell them.» (Exprimer aux gens que l’on aime ce que l’on pense d’eux, donner de l’amour). Rapsody reçoit toutes les éloges mais elle en donne aussi à la communauté noire. Son couplet dans Complexion m’a personnellement donné des frissons.

« Enforcin’ my dark side like a young George Lucas
« Light don’t mean you smart, bein’ dark don’t make you stupid »

« Black as brown, hazelnut, cinnamon, black tea
And it’s all beautiful to me

Call your brothers magnificent, call all the sisters queens
We all on the same team, blues and pirus, no colors ain’t a thing »

Pourquoi est-ce si important pour toi d’apporter ce genre de message à ta communauté ?

« Pour moi, il s’agit toujours de raconter notre histoire, celle que je connaissais et que les femmes autour de moi vivait. J’ai grandi en ayant l’habitude de jouer tout le temps dehors. Je me souviens des échanges entre les dark skins et les light skins et comment cela affecte notre communauté. Je me rappelle de comment est-ce que je me suis senti. Plus jeune, je jouais avec une Barbie blanche et ma soeur m’a dit « Tu penses que tu es blanche, n’est-ce pas? » (Surprise) je lui ai répondu : De quoi tu parles ? je m’amuse seulement !  J’étais très jeune et je devais faire face à ça et à ce que cela signifiait.J’ai eu une nièce qui avait 3 ans à l’époque et je l’emmenais tout le temps acheter des jeux avec son frère et dans le rayon Barbie elle ne voulait jamais prendre celles avec la peau noire. Je lui ai demandé « Pourquoi est-ce que tu ne prends pas celle-ci ? » et elle m’a répondu elle est laide !!! Je me disais : Wow quelle vision as-tu de toi si tu penses que cette poupée qui est une représentation de toi est laide ? Je ne voulais pas qu’elle se sente comme ça. Je savais comment des femmes telles que Lauryn, Queen Latifah, Mc Lyte, Missy Elliot m’ont fait me sentir. Peu importe ce qu’il se passe et les difficultés, je devais continuer d’être une voix et une représentation. Inspirer ces filles pour qu’elles puissent avoir confiance en elles et s’aimer et leur faire savoir que la beauté est dans toutes les formes, tailles et couleurs. »

« Tu dois t’aimer avant que quelqu’un d’autre puisse le faire. C’est ce qu’un couplet comme Complexion représentait pour moi. »

Cette démarche plus grande qu’elle, Rapsody l’a eu grâce aux valeurs et à l’éducation inculquées dans son foyer. L’entraide est quelque chose qu’elle a toujours connu au sein de sa propre famille. Il y a des rappeurs comme ADD-2 avec qui tu as collaboré qui oeuvrent pour la communauté, donnent des cours… L’activisme, les actions bénévoles … Est-ce quelque chose auquel tu as déjà pensé ?

« C’est naturellement en moi, car j’aime les gens. Je ne me dis pas : Il faut que je sorte pour faire telle ou telle action. J’aime donner et je le fais spontanément, mais j’y pense aussi sur l’aspect branding. Comment est-ce qu’on peut faire quelque chose pour inspirer les gens à faire la même chose ? Que je fasse de la musique ou non, je sais que c’est quelque chose qui est en moi car c’est comme ça que j’ai grandi. Mes grands parents avaient toujours la porte ouverte et donnaient à manger aux sans-abris. Il y a des artistes comme  ADD-2 qui ont ça naturellement en eux. Il a créé un studio pour que les enfants viennent et que les gens voient cet endroit, avec en tête : « Voici ce que je fais si vous voulez aider ou être inspiré et encourager les gens à faire de même chose auprès de leur communauté » . Quand j’y pense à ce niveau, je me dis : Que puis-je faire pour que les gens puissent se lier entre eux et faire quelque chose de plus grand que mon idée de départ. »

Amour pour sa communauté, amour pour les femmes qui lui ont apporté de la force et de la dignité, amour pour les hommes qui savent nous faire nous sentir bien et l’amour du Hip-Hop dans tout ça ? Si on devait faire un shout out au Hip-Hop, une lettre d’amour, tu lui dirais quoi ?

« Wow, je crois que je remercierais le Hip-Hop, pour nous avoir donné une voix, pour nous avoir donné une plateforme pour nous exprimer et pour montrer au monde notre brillance, pour nous laisser dire notre histoire et notre vérité. C’est ce que le Hip-Hop a fait, il a tellement changé et influencé le monde. Même quand tu penses à la relation entre les races, il est arrivé que le Hip-Hop ait fait plus qu’un gouvernement ou quelqu’un. Les gens se rassemblent juste pour l’amour de la musique. Tu peux être dans une famille raciste avec un membre qui adore Snoop et il dira à sa mère : je sais que tu veux que j’haïsse cette personne, mais j’aime sa musique.. » alors ma lettre d’amour commencerait par Merci » …

Rapsody dans une playlist, c’est un must-have !!! Laisser ses morceaux et ses projets défiler, c’est aussi le moyen d’extraire des paroles pour gagner en savoir et en estime de soi, au même titre que les citations que l’on affiche sur nos murs pour gagner en sagesse. Rapsody est ce que le rap nous offre de meilleur !

STAY HYDRATED 

Crédit : @Topherpatt

http://www.iamrapsody.com

@rapsody

You may also like
RAPSODY
Brian Brown, le rappeur aux bonnes vibes
1997 & SOUVENIRS – Part 1 – RAP EDITION !
Du style et du son – DIOR WORTHY

Leave a Reply