Home > R&B/Soul > Jerome Thomas

Jerome Thomas, un artiste qui dévoile chacune de ses facettes et nous offre la musique qu’on veut ? C’est un must have ! Il représente Londres. N’essayez pas de le mettre dans une case, il n’appartient pas à un style et tient à cette liberté. Ce qui est sûr, c’est qu’il est l’une des surprises les plus agréables cette année. Son EP « Mood Swings (Volume One) » est à découvrir et c’est un MUST HEAR ! On y retrouve des influences Soul, R&B, Neo-Soul… et c’est ça qu’on aime !

Pour justement se mettre dans le mood, Jerome Thomas s’enferme dans une bulle. Adieu la TV et la radio. Il reçoit les intrus et commence à mémoriser les idées et la vibe qui lui vient à l’esprit quand il entend le son. « C’est principalement des mélodies sans mots, puis je les réécoutent et je choisis les parties que j’aime. Les paroles sont souvent la derniere chose sur les morceaux. Cela varie en fonction de la chanson, de la situation qui survient dans ma vie. Il m’arrive aussi de vouloir me délivrer de certaines pensées ou sentiments et de vouloir les mettre en chanson, je vais donc chercher le beat qui correspond à ce que j’ai envie d’évoquer. »

Avec Jerome Thomas on parle de quoi ? De blessures, d’amour et de ce qui fait l’essence d’un homme. Il y a quelque chose de très intéressant dans sa musique qui nous donne envie d’accentuer des mots tels que: sensuel, entêtant, rêve…Il y a tout un univers dans sa musique, avec une impression de rentrer dans une autre dimension. Il fallait en savoir plus sur LE MOOD de sa musique. Est-ce que toi aussi tu retrouves cette vibe dans tes morceaux ?

« Je suis du signe poisson, je suis constamment dans cet état de rêve et je pense que c’est pour ça que cela se reflète dans ma musique (rires), mais j’essaye consciencieusement faire l’effort de respecter le thème de la chanson. Il faut se lier avec ce que tu es en train de chanter, à travers la musicalité et ce qu’évoque l’instru. Je crois que c’est l’ensemble de ces éléments qui créer une « vibe » ou un « mood ».

J’aime tous les tracks de Jerome Thomas, mais il y en a un qui m’a eu ! Le bounce parfait, tout ce qu’on aime dans la Soul music, avec cette vibe à la A Tribe Called Quest et Raphael Saadiq .

C’est chaud !

« Lors de la création de ce titre, un de mes potes m’avait demandé d’écrire un son sur une situation qu’il était en train de vivre et j’ai reçu ce beat par Pitch 92, le même jour. Dans un premier temps, j’ai enregistré une partie, celle juste avant le premier refrain. Je lui ai envoyé la première version pour en discuter et il l’a rallongé. Je me suis replongé dedans et j’ai ajouté le reste. Il y a eu des ajouts au niveau de la production sur ce titre. Le morceau original, n’avait pas de guitare et je savais que j’en voulais quelque part. »

À l’écoute de sa musique, on comprend et ressent aussi l’importance de l’entendre en live, tellement c’est vibrant.Jerome Thomas est actuellement en tournée dans son pays et il donne aussi beaucoup d’importance à la scène.

« Avec mes lives, j’ai envie de donner au public une vraie expérience avec des moments forts et beaucoup d’énergie. J’ai le plaisir de travailler avec des musiciens incroyables dans mon groupe « Foechestra », l’un d’entre eux est le producteur Fr1th qui a un EP ‘Gumbo’ :

« Les instruments live amènent vraiment la musique de la 3ème à la 4e dimension. C’est l’essence de l’album avec une injection de nouvelle vie. »

On retrouve donc 9 titres sur ce projet. Tous montrent les différentes nuances de qui il est en tant qu’homme. Ce que je trouve fort, c’est sa vulnérabilité sur le titre « Bruises » par exemple. C’est brut, honnête. Ce n’est pas toujours une chose facile en tant qu’homme de se mettre à nu, alors qui t’as appris à être aussi en accord avec tes émotions?

« J’ai grandi avec uniquement ma mère. Je n’avais pas de modèle masculin sur qui prendre exemple, autre que mon oncle du côté maternel. Ma mère a d’ailleurs fait un travail incroyable en me montrant à la fois la force et la vulnérabilité, ma grand-mère aussi. Personnellement, je dois dire que cela a été un combat par le passé d’être ouvert et avenant, mais plus je prends de l’âge et plus cela devient plus facile. Allier la musique et la prose à toujours été la vraie manière de transmettre les émotions pour moi. »

On a donc une musique qui fascine, un homme qui exprime ce qu’il ressent et une manière d’utiliser l’art, les dessins, les images que je trouve assez étonnante. Les corps sont cachés, défigurés (son instagram)...Est-ce que l’art est une passion pour toi ?

« L’art, c’est comme le jumeau fraternel de la musique, chaque pixel est une parole, chaque photo est une chanson. Comme la musique, l’art évoque l’émotion et a un récit pour raconter une histoire. Dans une époque où la majorité écoute avec leurs yeux, je pense totalement que l’aspect artistique est tout aussi important que l’exécution musicale. »

Que demander de plus qu’un artiste qui s’offre à nous en musique. Jerome Thomas offre le bounce, la Soul, la voix, l’émotion et son EP « Mood Swings (Volume One) » est une pure merveille !

Gooo Jerome Thomas (link)

Stay Hydrated

 

Crédit: Christopher Cargill

You may also like
TIANA MAJOR9
Cody ChesnuTT Part 1
Dayo Bello
RENDS-MOI MA B.O PART 1