Home > Dope men > ENTRSTELLAR – Les beatmakers venus d’ailleurs..

ENTRSTELLAR – Les beatmakers venus d’ailleurs..

ENTRSTELLAR…

La musique a ce pouvoir de vous donner l’impression de voler, de toucher le ciel et même, d’atteindre les étoiles. C’est exactement le sentiment que l’on ressent en écoutant ENTRSTELLAR.  Aérien, planant, audacieux .. ne cherchez PAS à savoir d’où ils viennent …

Sachez seulement que Brandon et Jay ont comme passion un don pour la musique ! Une mission  » Apporter de la nourriture musicale pour les âmes en malnutrition « Un but : Connecter les gens, les encourager à être eux-même, différents et se dire que c’est ok ne pas passer en radio ».

C’est audacieux mais nécessaire.. 🙂

J’ai toujours eu beaucoup de respect pour les beatmakers, ces techniciens de l’ombre, ceux qui peaufinent les instrus et en font quelque chose d’agréable. Je n’avais jamais rien entendu de similaire à Entrstellar et surtout je fais partie de celles qui écoutent des intrus juste pour le plaisir. J’ai été obligé de m’asseoir et prendre le temps d’écouter quand j’ai entendu leur remix de Frontin ! On sait que les Neptunes sont déjà loin.. et réussir à s’approprier la chanson et en faire quelque chose de nouveau .. j’ai trouvé ça MORTEL !

« Les Neptunes sont des musiciens avant tout, nous partageons ça. Nous sommes fans et élèves de leur arrangement. Nous n’avons pas eu envie de compliquer le morceau et de modifier la version originale. Nous avons eu envie de montrer à ceux qui écoutent une autre perspective en rendant le morceau tout aussi agréable et simple avec une touche jazzy. Je me suis occupé de l’aspect musical en faisant une variation des accords de base, ajouter une corde et une basse fretless

Jay : Brandon est très fort en improvisation et avoir de super accords, mélodies et arrangements. Une fois qu’il termine avec l’aspect musical, j’ajoute à son arrangement un groove de tambour et je mets en lumière certaines parties du morceau. J’ai travaillé le tempo pour lui donner un aspect plus upbeat et ajouté des effets et des percussions pour compléter la vibe du morceau. Nous avions en tête tout le monde en train de claquer des doigts et faire un two step à l’écoute du son. D’ailleurs lors d’un DJ set, lorsque j’ai joué ce morceau, c’est exactement ce que les gens ont fait. Mission accomplie. ( rires).

Le succès pour nous : faire la musique que l’on aime et changer la vie des gens. Certains pensent que nous sommes fous, mais la musique est tout pour nous, c’est notre vie. On veut partager notre message et donner à nouveau aux gens l’envie de tomber amoureux de la musique. »

« Nous avons le plus grand respect  pour les capacités de l’autre. Pas uniquement en tant que créateur, mais aussi en tant qu’amis. Cela implique de la confiance. Jay est un magicien du beat et un DJ. Il sait comment apporter de la pertinence, il apporte cette touche ‘ »radio friendly » sur nos morceaux. Moi, je gère l’aspect musical. J’apporte la douceur, l’imagination et cette pointe de jazz sophistiquée. Le premier s’occupe des contours et l’autre apporte les couleurs. Nous sommes une équipe efficace. »

Quels sont les beatmakers qui vous ont influencés ?

Jay – Il y a certains producteurs que j’admire et que j’ai étudié , mais mes influences sont diverses. J’écoute de tout et je prends un bout de tout ce qui m’inspire. Je viens de l’école du sample ce qui est déjà un art à lui seul, donc je passe beaucoup de temps à rechercher et écouter des morceaux. L’une des premières choses que je fais, quand j’achète un album, c’est lire les crédits. J’ai toujours voulu en savoir plus et apprendre sur qui travaille en coulisse pour créer la musique. Brandon est quelqu’un qui m’inspire beaucoup. Je respecte et j’apprécie ses qualités en tant que musicien sa façon de jouer et d’assembler les accords, c’est vraiment quelque chose de spécial. À chaque fois qu’il m’envoie des choses pour que je m’amuse un peu, j’ai l’impression d’être au paradis du sample (rires). Mes principales influences sont :  Dr. Dre, DJ Premier, J Dilla, and Kanye West

Brandon –   » C’est difficile de choisir tant il y a de musiciens talentueux dans ce monde. J’ai étudié la progression des accords des Neptunes, étudié les techniques de synthétiser l’audio de Daft Punk, Jay dee m’a appris la douceur et l’art du groove. Avec nujabes, j’ai appris que la musique pouvait apaiser et devenir une expérience surnaturelle autant qu’une expérience d’écoute. »

Réorganiser et manipuler les sons = une vraie science pour eux. Entrstellar a réussi à mettre en avant la musicalité et l’individualité des 2 artistes et se distinguer avec un son qui nous propulse dans une autre galaxie…

C’est peut-être celà le pouvoir de la musique : inspirer et toucher directement le coeur et l’âme de celui qui l’écoute 🙂

À soutenir !

twitter.com/ENTRSTELLAR
instagram.com/ENTRSTELLAR

Leave a Reply