Home > R&B/Soul > Brik.Liam

Brik.Liam, de l’émotion, du talent et une proposition musicale qui ne peut pas laisser indifférent. Il fait parti de ces nouveaux artistes qui ont des fondations très solides en Gospel et qui excelle dans la Soul et le R&B. C’est presque un genre alternatif qui est un mixe parfait entre de sublimes harmonies et le bounce et la cadence d’aujourd’hui.

Je l’ai découvert avec ce titre :

Ses morceaux se construisent comme des expériences visuelles et auditives et c’est assez incroyable. Sa musique est en perpétuel mouvement. S’il devait avoir une signature, il choisirait les montagnes russes. «Je veux que les gens ressentent les hauts et les bas et tout ce que j’ai ressenti quand j’ai vécu cette expérience.»

Aujourd’hui, il est de retour avec un nouveau single :

Une signature sur le label de PJ MORTON et un EP « What’s the Matter, Brik? » que vous n’allez pas tarder à découvrir dans les prochains mois. C’est simple, c’est le seul projet de 2019 qui m’a ému ! Il est composé de 8 morceaux pensés avec intelligence et intention. La lyric vidéo est ici :

Brik.Liam vient d’une famille militaire. Il est né en Virginie. Sa mère est originaire de Houston Texas et il a passé beaucoup de temps là-bas, puis sept ans en Allemagne. Sa famille est très croyante et il n’est pas autorisé à écouter autre chose que de la musique religieuse. C’est en arrivant à l’université à Atlanta, qu’il va découvrir les autres genres et ouvrir sa culture musicale. On se dit souvent que nos artistes viennent du Gospel et de l’église mais ça veut dire quoi ? Qu’est-ce qui se passe là-bas pour toujours nous donner des artistes qui nous donnent des frissons. C’est une culture que nous n’avons pas en France. Il fallait lui demander les leçons qu’il a tiré de cette « école. »

« L’église m’a appris à m’harmoniser, ma mère avait pour habitude de me faire chanter dans les chorales. » C’est ce qui a formé son oreille et lui a donné la base quand il va aujourd’hui en studio, une expérience qu’il décrit comme unique. « Je peux entendre les notes, avoir la hauteur parfaite car j’ai grandi en chantant à l’église, je connais assez la musique pour savoir quand quelque chose sonne faux. Quand j’ouvre ma bouche il doit y avoir un feeling qui vient avec et pas juste chanter pour chanter. Quand tu rassembles les harmonies + chanter avec ses émotions, c’est quelque chose que tu ne peux expliquer et c’est la raison pour laquelle l’église reste une référence quand on parle du chant, c’est une expérience que tu ne peux avoir nulle part ailleurs. »

On a échangé sur le débat : chanteurs qui ont été à l’église VS les autres. Il y a quelques mois, on reprochait aux artistes de ne plus avoir ces fondations, de perdre l’essence du R&B. Brik.Liam considère que tout le monde à sa place.« SZA, Frank Ocean n’ont pas besoin de surchanter. Leur écriture et le reste est assez pour toucher mon âme. L’émotion, est pour moi, la première clef pour faire de la bonne musique, pour que les gens puissent s’y attacher. »

(Higher (Can’t Lose) – Extrait de son précédent projet The Ascension.

Brik.Liam apprend très jeune qu’il peut doser ses émotions, qu’il ne faut pas forcément chanter plus fort que l’autre ou que ses paroles se terminent par un « Amen » de la personne qui est en face et se concentre sur les harmonies et l’action de transmettre quelque chose. Cette enfance à l’église rend sa découverte musicale d’autant plus intéressante, car il se rappelle avec exactitude l’émotion que lui a procuré la découverte des autres artistes. Deux chanteurs vont changer sa vie et lui donner ce qu’on retrouve aujourd’hui dans sa musique. Brandy, (ses cousins l’écoutaient quand sa famille n’était pas autour) à l’époque, était la seule adolescente dans les films, à la télé, en musique. « Je me rappelle l’avoir écouté et ressenti toutes les émotions sans même savoir ce qu’était tomber amoureux, mais savoir ce qu’est l’amour. »

L’album Full Moon plus particulièrement. Il considère qu’en l’écoutant aujourd’hui, des nouveaux détails viennent à son oreille et c’est comme ça qu’il aime travailler pour ses projets à lui. Ajouter des éléments techniques que seuls des musiciens peuvent comprendre et entendre, permettre à ceux qui écoutent sa musique d’y découvrir de nouvelles choses et donner une opportunité aux gens de grandir avec sa musique.

Musiq Soulchild, qu’il découvre dans le bus du lycée par un camarade de classe avec l’album Soulstar. « Je savais que le R&B existait, mais je ne savais pas que la Soul musique existait, c’était beaucoup plus profond, il y avait des éléments de Jazz et de savoir que je pouvais avoir des frissons sans que cela viennent du Gospel, ça a changé ma vie. Je savais que le gospel pouvait donner des frissons mais pas que je pouvais en avoir avec une autre musique. C’est au delà de la musique, c’est son intro, le storytelling, sa manière d’écrire son intro, dire une histoire que je pouvais visuellement voir en utilisant différentes parties de sa voix, et je pouvais le comprendre.Il a quelque chose dans le fait de pouvoir se rattacher émotionnellement, mentalement et voir la musique. J’aime le R&B mais dans la Soul, j’ai le sentiment que les hommes sont beaucoup plus vulnérables et ça faisait du bien d’écouter une autre perspective, du point de vue d’un homme, une approche plus soft. »

Jungle – Extrait de son précédent projet The Ascension.

Brik. Liam sait trouver l’émotion en se racontant, en étant vulnérable, sensible… Un homme noir qui surmonte les épreuves sentimentales et utilise la musique comme une manière de faire la paix avec ses émotions. Au-delà de musique, il voue une passion pour l’art visuel, les vidéos, le graphisme et fait toutes ses réalisations :

« Quand je fais une chanson ou quand j’entends la production, quand je compose, je pense à ce que va être la vidéo, ce que je vais porter. Avec ce dernier projet, j’avais vraiment en tête de donner aux gens quelque chose avec lequel ils peuvent avancer. Je veux que les gens ressentent, bougent, explorent qui ils sont et ressentent qu’ils ont été vu et entendus. Plus personne ne fait des albums » et avec cette idée en tête son approche de la musique est différente, il veut que ce soit une expérience visuelle et émotionnelle. « Il y a une intention derrière les détails, car cet EP est une histoire complète d’une relation qui se termine, avec l’idée de comment passer à autre chose, progresser si tu peux passer au dessus… »

Avec ce projet, Brik.Liam ne voulait pas quelque chose de triste et n’appartenir qu’à cette catégorie de chanteurs. Ce qu’il propose emprunte au R&B, à la Soul, une nouvelle forme de gospel où il peut « déposer son témoignage, se soigner et ouvrir la conversation vers la guérison. » La musique devient une manière d’exprimer toute sa sensibilité et un miroir qu’il utilise pour faire son introspection. Personnellement, je trouve ça musique aérienne et extrêmement touchante.

À découvrir.

STAY HYDRATED

 

Credit : Chris Cyrus

Edit : Brik.Liam