Home > Hip-Hop > Brian Brown, le rappeur aux bonnes vibes

Brian Brown, le rappeur aux bonnes vibes

On a tous un rappeur avec qui on s’imagine chiller une journée. Brian Brown, originaire de Nashville cumule bon son et bonne vibe! Musicalement, rien ne lui était interdit à la maison. Ses parents étaient fans de Prince, Janet, Dmx, Michael Jackson et sa grand-mère écoutait du Gospel et du Jazz. Ses premiers souvenirs du rap remontent à l’âge de 5 ans après avoir entendu le morceau « Spottieottiedopaliscious » d’Outkast chez sa tante.« Je n’avais rien entendu de tel. » Ce qui est mortel chez Brian Brown en plus de sa musique, c’est son état d’esprit ! Il est authentique, posé et naturel.

« Il m’arrive d’aller dans une salle d’arcade, pour me poser avec mon casque et booster mon inspiration, mais aussi lire des livres, regarder des cartoons: Boondock, Dexter, Space Ghost… J’ai commencé à écrire mes 1ère rimes à l’age de 12-13 ans.En 2009, je savais que je voulais rapper. Faire un sons c’est comme assembler des pièces dans ma tête, c’est comme une construction de légo. »

Le monde de Brian Brown, c’est ici ===>  Instagram !

La ville de Nashville est connue pour la musique country et tous ses symboles ( guitare, cowboy, chapeaux..) Brian a une ambition qui va plus loin que son code postal. « Mon message est universel, c’est beaucoup plus que de représenter uniquement ma ville. » Avec ses producteurs il a développé une fraternité au-delà du son. « On sait comment avoir une vibe ensemble et c’est plus facile et plus fun quand tu connais les gens avec qui tu travailles. Il y a une forme de satisfaction à travailler avec les gens qu’on aime. Tu as besoin d’une équipe derrière toi et des gens qui rêvent avec la même force que toi. J’ai toujours été un homme cool, une épaule sur laquelle on pouvait s’appuyer. Il n’y a pas beaucoup de différence entre toi et moi et j’ai envie de donner une bande-son aux gens qui n’ont pas de voix ». 

Brian Brown arrive dans le rap avec son énergie et les épaules solides. Conscient qu’il peut devenir un modèle pour les autres et que ses paroles et son comportement peuvent avoir un impact. « J’ai conscience de qui je suis et de mon nom. Ma mère avait l’habitude de me dire: Quand tu sors de la maison, tu ne représentes pas que toi-même, mais nous aussi. »

Ce n’est pas que de la musique, c’est un mouvement qu’il porte à bras-le-corps.« Le Hip-Hop, c’est la voix de ceux qui n’en ont pas. Elvis nous a pris notre musique, les gens se sont appropriés notre culture. À la base, c’est: Pour nous Par nous. Quand tu entends un « Throw your hands in the air and wave’em like you just don’t care » ou Dont push me cause i’m close to the edge, c’est directement le fruit de la culture Noire. C’est plus grand que nous. J’espère que les gens ne l’oublieront jamais.C’est notre culture. »

« Je ne suis pas encore là où j’ai envie d’être mais je sais où je vais » confie-t’il alors qu’il termine l’enregistrement de son album « The journey ». Perso, tout ce qu’il dégage fait du bien à ma playlist et je lui fais confiance 🙂

« Faire du bon son et être un gars bien, y’a t-il quelque chose de mieux que ça ? »(Rires). Brian Brown vous invite à le rejoindre et vous auriez tort de ne pas le faire 🙂

 

You may also like
RAPSODY Part 2
THE DOMINO EFFECT
BENNY GREENHEART, le pouvoir des mots
Le rappeur AP mène son combat pour la liberté

Leave a Reply